Résoudre les conflits unguéaux : orthonyxie ou chirurgie

Méthodes d’orthonyxie, contre-indications, conseils… Le docteur Julien Lopez vous accompagne dans la résolution de vos conflits unguéaux.

Sans traitement adapté, les défauts de courbure ou de pousse de l’ongle peuvent engendrer des inflammations de la zone péri-unguéale, des ongles incarnés à répétition ainsi que des infections. En effet, dans ces cas des conflits entre l’ongle et la peau surviennent jusqu’à provoquer des douleurs et des gênes. L’orthonyxie est une méthode qui consiste à poser une orthèse sur l’ongle afin d’exercer une tension permettant d’encourager la pousse normale de l’ongle.

Spécialisé dans les pathologies orthopédiques survenant le plus souvent chez les sportifs, le chirurgien vous accueille pour vous orienter vers le traitement le plus adapté à votre malformation unguéale. Il est important de noter que les orthonyxies sont des solutions podologiques non réalisées par le Dr Lopez.

Orthonyxie : prix, définition et facteurs de risque

L’orthonyxie à un prix variable en fonction du type d’orthèse employé ainsi que du spécialiste à qui vous choisissez d’accorder votre confiance.

En effet, un pédicure-podologue et un chirurgien orthopédiste n’appliquent pas les mêmes tarifs de consultation et n’adhèrent pas aux mêmes régimes de remboursement. L’ensemble des informations concernant les différents coûts ainsi que le pourcentage de remboursement dont vous pouvez bénéficier vous sera communiqué lors de votre consultation.

Orthonyxie : définition

Cette pratique orthopédique consiste à placer une orthèse sur ce dernier afin d’en permettre une meilleure pousse. Elle a pour objectif de solutionner un conflit existant entre l’ongle d’un orteil et la peau qui l’entoure. La pousse normale de l’ongle est alors encouragée par la pose d’une orthèse adaptée, laquelle exerce une tension indolore capable d’accompagner une bonne pousse de l’ongle. Ainsi, la déformation unguéale est résolue progressivement.

Cette orthèse peut être composée d’un alliage de titane, de nickel et de chrome ou de fibre de verre en fonction de la méthode choisie.

Certains facteurs peuvent être à l’origine de ces défauts de pousse et/ou de courbure. Il est nécessaire d’en prendre conscience afin d’éviter les potentielles récidives.

Facteurs aggravant une mauvaise pousse / courbure unguéale

Certains facteurs peuvent aggraver une mauvaise pousse ou une courbure anormale de vos ongles, laquelle est à l’origine d’infections et de gênes douloureuses.

Voici quelques pratiques pouvant encourager les conflits entre vos ongles de pied et votre peau :

Une mauvaise hygiène ainsi qu’une mauvaise coupe des ongles peuvent également être des facteurs encourageant ces conflits entre les ongles et la peau. En effet, ce sont des pratiques capables de modifier l’environnement de pousse et d’être à l’origine d’une mauvaise courbure unguéale.

Dans ce cas, le spécialiste des pieds vous donnera des conseils sur des gestes quotidiens à réaliser afin de ne pas encourager cette malformation. De plus, une orthonyxie pour ongle incarné peut être envisagée afin d’orienter vos ongles dans la bonne direction lors de leur pousse, et ainsi éviter des complications à répétition ou la formation de cors péri-unguéaux récidivants.

Quand est-il nécessaire de procéder à l’orthonyxie ?

Réalisée par le biais de différents types d’orthèses par des spécialistes de la podologie, cette pratique consiste à modifier la courbure ou la pousse d’un ongle considérée comme anormale et entrant en conflit avec la peau. Si cela devient particulièrement douloureux lorsque l’ongle commence à engendrer des cors péri-unguéaux ou des ongles incarnés à répétition, la pédicurie orthonyxie peut être nécessaire.

Certaines formes d’ongles considérées comme des « hyper courbures » sont notamment à l’origine de ces conflits :

L’ensemble des pathologies rendant vos ongles de pieds épais, difficiles à couper et entrant dans votre peau peut être aggravé par certains facteurs de risque. Sans traitement approprié, ils provoquent des bourgeons charnus et des infections douloureuses.

Le docteur Julien Lopez vous accueille au sein de l’un de ses 4 cabinets situés à Nice, Mandelieu et à Cap d’Ail afin de vous donner des conseils et de vous orienter vers des traitements adaptés.

Orthonyxie : tarif, méthodes et durée

La pratique de la pose d’orthèses par le biais d’une orthonyxie admet un tarif variable en fonction du matériau de cette dernière, du degré de correction de votre courbure/pousse unguéale ainsi que du spécialiste que vous consultez.

Méthodes d’orthonyxie

L’orthonyxie d’ongles épais consiste en la pose d’orthèses afin de donner une courbure et une pousse naturelle à vos ongles de pied. De cette façon, ils n’entrent plus en conflit avec leur environnement formé essentiellement de peau.

Le spécialiste des pathologies orthopédiques est apte à réaliser ce type d’acte non chirurgical par le biais de plusieurs méthodes. En effet, le spécialiste va analyser avec attention votre structure unguéale afin de vous orienter vers la solution la plus adéquate et pérenne par rapport à vos besoins.

Pour ce faire, il prend en compte 3 facteurs : la longueur, le degré de souplesse de votre ongle et l’intensité de courbure à corriger. En fonction de ce diagnostic, il vous oriente vers une orthèse en particulier. Les différent types d’orthonyxies ont des tarifs différenciés que le podologue vous partagera lors de votre consultation.

Orthonyxie par photopolymérisation au titane

La première orthonyxie est réalisée par photopolymérisation au titane. Elle consiste à fixer des fils de titane à mémoire de forme sur la surface de l’ongle par le biais de plots en résine situés à ses extrémités. La composition du titane fait que la traction est constante et sans aucune douleur. Cette technique permet une correction progressive afin que votre ongle retrouve une courbure normale.

Le diamètre des fils de titane, leur positionnement ainsi que l’importance de leur fixation sont des éléments qui sont réfléchis par le spécialiste afin d’atteindre la courbure correspondant à votre morphologie unguéale initiale.

Les ongles atteints de mycoses sont friables et ne peuvent donc pas être traités par orthonyxie au titane.

Méthode durable en raison de la propriété « mémoire de forme » du matériau utilisé, elle s’avère être une solution pérenne. Visible, elle peut créer une gêne chez les patients. Il est néanmoins possible de cacher le dispositif avec un faux ongle (onychoplasthie) ou de le retirer pendant une courte période.

Orthonyxie avec des agrafes à crochets

Cette méthode d’orthonyxie consiste à utiliser un alliage entre le nickel et le chrome. Placé au plus près de la matrice unguéale, il est tenu par des crochets placés à chaque extrémité de l’ongle ayant une courbure ou une pousse anormale.

Le principal avantage de cette méthode est qu’elle est adaptable. En fonction de la force de traction souhaitée et des côtés à corriger, le spécialiste des pathologies du pied peut décider d’utiliser les agrafes à crochets dans le cadre de l’orthonyxie.

Elle est déconseillée aux personnes diabétiques à cause du risque de blessures engendré par la proximité des crochets avec le sillon. Le titane est la plupart du temps privilégié pour ces patients.

Orthonyxie avec des lamelles B-S (ou lamelles stratifiées)

Cette méthode d’orthonyxie consiste à placer une lamelle constituée de fibres de verre ou de résine époxy sur le côté visible de l’ongle de l’orteil. Elle est fixée par une colle spécialisée photo-polymérisable ou constituée de cyanoacrylate. Aucune agrafe ou attache n’est réalisée, ce qui évite tout traumatisme pouvant survenir au niveau des sillons unguéaux. Néanmoins, contrairement à la photopolymérisation au titane, la puissance et l’étendue de la correction sont difficilement mesurables.

En ce sens, la photopolymérisation au titane est la méthode la plus employée par les spécialistes pour corriger une mauvaise pousse ou courbure de l’ongle.

Durée du traitement d’orthonyxie

La durée de l’orthonyxie est d’environ 6 mois, en fonction du temps nécessaire à la repousse intégrale de la plaque unguéale du patient. Un suivi régulier est réalisé par le podologue durant toute cette période afin d’analyser les avancées du traitement. Des clichés photographiques sont notamment réalisés afin d’observer les améliorations.

Orthonyxie avec un spécialiste du pied

En cas de pose et d’échec de l’orthonyxie, le spécialiste du pied Dr Julien Lopez peut vous consulter afin d’évaluer l’efficacité du traitement et le niveau de gêne résiduel. Il vous pose des questions et dresse un diagnostic précis afin de vous orienter vers la méthode la plus adaptée à votre quotidien et capable de vous apporter des résultats pérennes.

L’orthonyxie est un traitement podologique qui n’est pas conseillé pour les ongles atteints de mycoses. Il est également déconseillé aux personnes pratiquant des activités sportives mobilisant de manière intense et importante les orteils telles que la danse classique ou le football. En effet, dans ces cas les risques de chute de l’orthonyxie sont plus importants.

De plus, ce traitement n’est parfois pas adapté ou insuffisant pour corriger une mauvaise courbure ou pousse des ongles de pied entrant en conflit avec la peau. Or, ces malformations provoquent des ongles incarnés et des inflammations à répétition.

Le chirurgien orthopédiste vous oriente alors vers d’autres solutions, comme un acte chirurgical non invasif, pour corriger cet inconfort survenant de manière répétée.