Tarse bossu

Le tarse bossu se caractérise par une déformation de type « bosse » au niveau du cou de pied. Le Dr Julien Lopez propose sa prise en charge.

Définition du tarse bossu du pied

Le tarse bossu du pied correspond à une proéminence dorsale des os du tarse gênant le chaussage.

Le tarse caractérise la région postérieure du squelette du pied.

Il est composé des 7 os du pied :

Cette déformation est liée à une hypertrophie osseuse du pourtour osseux de l’articulation entre le 1er cunéiforme et la base du 1er métatarsien. Elle est généralement aggravée par une cambrure excessive du pied. La bosse ainsi formée va venir frotter contre la chaussure. Une coque tissulaire (ou hygroma) va ainsi se développer afin de protéger le pied du frottement.

Cette malformation de l’avant-pied peut ensuite gonfler et devenir inflammatoire et douloureuse.

Tarse bossu : causes et facteurs aggravants

En cas de tarse bossu, plusieurs causes peuvent être évoquées :

Tarse bossu : les symptômes

En cas de tarse bossu, plusieurs symptômes peuvent apparaître :

Diagnostic du tarse bossu douloureux

Le docteur Julien Lopez pourra vous prescrire des examens complémentaires afin de confirmer le diagnostic de tarse bossu douloureux.

Un bilan d’imageries médicales est nécessaire :

Tarse bossu : les traitements non chirurgicaux

En cas de tarse bossu, le traitement non chirurgical constitue le traitement de première intention.

Le docteur Julien Lopez pourra vous prescrire :

Tarse bossu : opération et convalescence

Si le traitement médical ne soulage pas suffisamment les symptômes du tarse bossu, une opération peut vous être proposée par le chirurgien.

L’hospitalisation

L’opération du tarse bossu est généralement réalisée en ambulatoire. Le patient pourra retourner à son domicile quelques heures seulement après la fin de l’opération.

L’anesthésie

Le rendez-vous préopératoire avec le médecin anesthésiste est obligatoire.

L’intervention est généralement réalisée sous anesthésie locorégionale.

L’intervention

La chirurgie du tarse bossu consiste à raboter la proéminence dorsale du tarse.

2 approches chirurgicales existent :

La chirurgie percutanée

La chirurgie percutanée est généralement privilégiée par le chirurgien puisqu’elle présente moins d’inconvénients que la chirurgie classique : réduction de la taille des cicatrices, convalescence plus rapide, risque d’infection moins élevé… Cette technique permet de supprimer le conflit osseux.

L’intervention se pratique par une incision de 2mm au niveau de l’articulation afin de pratiquer l’ablation du surplus osseux. Le chirurgien spécialiste de l’opération du tarse bossu du pied se repère grâce à un système d’imagerie.

La chirurgie classique des tissus mous

La chirurgie classique ou « à ciel ouvert » est plus invasive que la chirurgie percutanée. Elle permet de venir à bout du conflit osseux mais aussi de réaliser l’exérèse de l’hygroma.

Les suites opératoires

Une fois l’intervention réalisée, le docteur Julien Lopez vous donnera la démarche à suivre pour une bonne convalescence.

Le pied opéré doit être mis au repos pendant 15 jours après l’opération bien que la marche soit possible (si absence de douleur).

Il est également conseillé de glacer la zone opérée plusieurs fois par jour afin de limiter le gonflement post-opératoire.

L’arrêt à la suite d’une opération du tarse bossu est compris entre 2 et 4 semaines.