Maladie de ledderhose : une opération avec le docteur Julien Lopez

Vous souffrez de ledderhose ? Une opération est parfois nécessaire pour diminuer la gêne plantaire. Le docteur Lopez vous aide à prendre en charge cette pathologie.

Le traitement de la maladie de ledderhose par intervention chirurgicale est parfois envisagé en fonction de la gêne et après consultation d’un spécialiste des pieds. C’est une maladie se matérialisant par la formation de nodules sous le pied, au niveau de la voute plantaire. Également appelée fibromatose plantaire, cette maladie provient de l’épaississement du fascia. Lorsque cette membrane protégeant l’arche interne devient plus épaisse, des nodules sont formés au niveau de la plante des pieds : ce sont les nodules de ledderhose.

Cette pathologie de l’avant-pied d’une certaine rareté provoque des gênes au quotidien plus ou moins importantes en fonction de la grosseur et de l’étendue des nodules. Le docteur Julien Lopez étudie votre cas avec expertise afin d’adapter vos traitements, qu’ils soient non-chirurgicaux ou opératoires. En fonction de cette étude, une opération de nodule de ledderhose peut être envisagée.

Maladie de ledderhose : traitement non-chirurgical, causes et facteurs de risque

Afin de soigner la maladie de ledderhose, un traitement non-chirurgical peut être suffisant. Cette pathologie plantaire admet plusieurs causes et facteurs de risque.

Les hommes de plus de 40 ans ont plus de risques de développer cette pathologie. Les causes restent encore inconnues mais certains facteurs semblent encourager son développement :

Cette pathologie est très souvent liée à la maladie de Dupuytren ou celle de La Peyronie, des fibromatoses atteignant respectivement la main et la verge.

Certaines actions peuvent permettre de ralentir le développement de la maladie de ledderhose, une opération sera alors évitée. Eviter de porter des chaussures trop étroites ou trop grandes notamment peut diminuer le risque d’apparition de nouveaux nodules. Opter pour des modèles réellement adaptés à votre morphologie plantaire, adopter une alimentation équilibrée et pratiquer une activité sportive régulière vous permet alors d’éviter un développement trop rapide de cette pathologie.

En fonction de vos symptômes, le docteur Julien Lopez choisira un traitement réellement adapté à votre situation : médical ou chirurgical, il dépendra du diagnostic posé.

En cas de ledderhose, la chirurgie est parfois nécessaire

En fonction des symptômes et de l’étendue de votre ledderhose, la chirurgie est parfois la seule solution. Le docteur Julien Lopez examinera votre pied et évaluera la gêne afin de vous proposer la solution la plus adaptée à votre situation.

Le diagnostic est évoqué après un examen clinique, recherchant des signes cliniques de la maladie de ledderhose, par un spécialiste. Le docteur réalise une palpation des nodules présents afin d’en déterminer la nature. En effet, l’analyse de leur élasticité et de leur fermeté couplée à un interrogatoire approfondi pourront aider à poser un diagnostic. Des examens pourront également être demandés en compléments comme une échographie ou une imagerie par résonance magnétique (IRM).

Le plus souvent, les nodules sont situés au niveau de la voute plantaire et peuvent engendrer une gêne lors de la marche. Sur le long terme, une inflammation peut être formée causant alors des douleurs vives à chaque pose du pied.

En fonction de votre situation, le docteur Julien Lopez peut décider de mettre en place un traitement ou non en fonction de l’avancement de votre maladie. En effet, si le mouvement est fortement entravé, une opération d’une boule de la maladie de ledderhose peut être une option.

Si aucune douleur ou gêne n’est dérangeante durant votre quotidien, aucun traitement n’est nécessaire. Cependant, un suivi régulier sera maintenu afin de déceler l’apparition d’une éventuelle gêne. Des séances de kinésithérapie ainsi que des orthèses plantaires (semelles orthopédiques) pourront également être prescrites afin de soulager les zones de la plante du pied sur lesquelles vous vous appuyez et qui sont alors souvent douloureuses.

En cas de maladie de ledderhose, un traitement médical local comme des corticoïdes ou des infiltrations pourra également être prescrit et réalisé par votre médecin afin de soulager ces gênes.

Néanmoins, lorsque la gêne et la douleur deviennent trop importantes et qu’elles occasionnent un trouble fonctionnel, une opération de chirurgie de la maladie de ledderhose peut être envisagée.

Le docteur Julien Lopez, spécialiste de la maladie de ledderhose

En tant que spécialiste de la maladie de ledderhose, le docteur Julien Lopez réalise des opérations chirurgicales partielles ou totales afin d’éliminer la gêne occasionnée à chaque fois que vous posez le pied.

L’intervention chirurgicale de la ledderhose appelée aponévrectomie ou fasciectomie est réalisée généralement sous anesthésie locale. Elle consiste à sectionner et retirer les nodules situés au niveau de la voute plantaire. Le docteur Julien Lopez formera un pansement sous forme de compression afin d’éviter les hématomes, juste après avoir refermé la plaie.

Toute opération et tout traitement admet des risques, ceux de l’aponévrectomie sont les suivants :

En post-opératoire, le docteur Julien Lopez recommande de marcher avec précaution car l’appui se fait souvent sur la cicatrice : il faut rester prudent jusqu’à la cicatrisation complète (3 semaines en moyenne). Durant 3 à 4 semaines, les efforts importants devront être évités et ceux sollicitant intensément votre pied, durant 6 semaines.

Afin d’éliminer toute gêne et toute douleur, faites appel au docteur Julien Lopez, spécialiste de la maladie de ledderhose.

Photo légende : Cas d’une maladie de ledderhose évoluée avec rétraction important et griffe fixée du gros orteil (cf photo« Ledderhose)